• 24/06/2020

5 balades à faire au centre-ville !

3 minutes

Montreal centre-ville

Montreal centre-ville

Il y a plusieurs façons de se déplacer à pied au centre-ville. On peut le traverser, le pas pressé, se rendre d’un point A à un point B en cherchant à réduire la durée du trajets ou, à l’inverse, visiter le centre-ville, prendre son temps et découvrir, à petits pas, toutes les subtilités du quartier.

La balade culturelle

L’activité culturelle et muséale de Montréal est absolument foisonnante. Il est très facile de s’organiser une journée complète autour de ce thème. La balade nous amènera, par exemple, du Centre canadien d’architecture, dans l’ouest de la ville, au Musée d’art contemporain, dans le Quartier des spectacles, et on pourra également visiter le Musée des beaux-arts et le Musée McCord. Au cours de cette promenade, on ne manquera pas d’admirer les sculptures de rue, comme La Foule illuminée, une oeuvre impressionnante réalisée en 1986, qu’on trouve sur l’esplanade du 1981, avenue McGill College, ou Le banc du secret, également sur l’avenue McGill College.

La balade spirituelle

Faire une randonnée d’une journée avec, comme fil rouge, les églises, les chapelles, les basiliques et les autres lieux de culte s’avère très simple tant le nombre d’édifices religieux, à l’instar des musées, est élevé. L’église unie Saint-James, la cathédrale Christ Church et la basilique de Saint-Patrick, une splendide église néogothique bâtie au XIXe siècle, sont situées à quelques minutes de distance l’une de l’autre. Il faut impérativement mettre à son itinéraire un arrêt à l’imposante basilique Notre-Dame de Montréal, un peu plus bas, à la limite du Vieux-Montréal. Pour l’anecdote, c’est là que s’est déroulé le mariage de Céline Dion.

La balade estudiantine

Non, il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme de l’enseignement supérieur pour planifier une balade dont les campus sont le fil conducteur. On trouve au centre-ville de Montréal un véritable couloir universitaire qui peut inspirer une belle randonnée urbaine. Du campus de l’Université Concordia, au niveau de la rue Guy, jusqu’à l’UQÀM, plus à l’est, en passant par l’Université McGill, il y a de quoi marcher. D’ailleurs, le campus de cette université est verdoyant. N’hésitez pas à y faire un tour, c’est un plaisir de le traverser, de se poser sur l’herbe un instant et d’admirer les vieux bâtiments des différents départements.

La balade architecturale

Offrez-vous une balade organisée autour de la très riche architecture du centre-ville et partez à la découverte des trésors dont regorge cette partie de Montréal. Trop souvent on passe littéralement devant (et à grandes enjambées) la beauté subtile des ornements qui tapissent les édifices de la ville. On ne prend pas forcément conscience de tous les styles qui s’offrent à nous. Allez observer le style Second Empire de l’hôtel de ville, ou l’édifice Sun Life, un bâtiment de 122 mètres de haut construit en 1931, qui a la particularité d’avoir été utilisé pendant la Première Guerre mondiale pour stocker les réservers d’or de la Grande-Bretagne.

La balade murale

Et pourquoi ne pas vous lancer dans une balade au centre-ville de Montréal…de mur en mur. Ce n’est pas de parkour ou d’escalade dont on parle ici, mais bien d’une randonnée qui vous permettrait de découvrir une des formes d’art les plus urbaines et les plus modernes : les murales. Elles font partie du paysage montréalais depuis plusieurs décennies. Il y a au centre-ville des murales magnifiques, dont beaucoup sont situées dans le Quartier des spectacles. Par exemple, au 81, boulevard De Maisonneuve Est, vous pourrez admirer l’oeuvre de Phillip Adams, un merveilleux contraste de lumière et d’ombre. Ouvrez l’oeil, il y en a un peu partout dans ce quartier.

Texte de David Nathan