• 06/04/2021

Découvrez le Montréal souterrain au centre-ville!

3 minutes

Montreal centre-ville

Montreal centre-ville

Véritable ville souterraine, le Montréal Souterrain (ou aussi RÉSO) s’étend sur plus de 32 kilomètres ! Le plus grand réseau souterrain au monde ! Mais que peut-on bien faire dans le Montréal souterrain ?

Un peu d’histoire

 

Le Montréal souterrain est né avec la construction de la Place Ville-Marie en 1962, faisant ainsi partie des plans de modernisation du maire de l’époque, Jean Drapeau.

En 1967, et plus exactement le 6 décembre, se déroule la cérémonie d’inauguration du réseau souterrain de Montréal avec le passage Bonaventure qui relie la Place Bonaventure, la Place Ville Marie et la gare Centrale. Ce premier tunnel atteint les 4,8 km et est le premier du genre au monde. Le Montréal souterrain compte alors 10 immeubles de bureaux, 240 boutiques, 36 restaurants et 4 salles de cinéma.

C’est l’urbaniste Vincent Ponte et ses collaborateurs qui sont chargés de ce projet : l’urbaniste dit s’être inspiré d’une idée de Léonard de Vinci qui consiste à placer les véhicules et les piétons à des niveaux différents. La volonté de conception du Montréal souterrain, est en effet au départ, une volonté de séparer les piétons et les automobilistes pour remédier à un problème de la vie moderne : la circulation automobile.

C’est au cours de la décennie 1960, que Montréal connaît un véritable boom dans son développement urbain avec la Place Ville Marie, la Place des Arts, l’Expo 67 ou encore Habitat 67. Et avec ces différents grands travaux, le Montréal souterrain est également complété pour atteindre aujourd’hui plus de 32 kilomètres de tunnels piétonniers.

Un labyrinthe de galeries marchandes et de restaurants 

 

Aujourd’hui, le Montréal souterrain réunit 60 complexes résidentiels et commerciaux sur plus de 32 kilomètres de tunnels, soit un total de 3,6 kilomètres carrés d’espace fréquentés en temps normal par près de 183 millions de personnes chaque année. À lui seul, le Montréal souterrain renfermerait près de 12% de tous les commerces du centre-ville. Tour d’horizon sur cette offre commerciale incomparable !

Le Montréal souterrain relie tous les grands centres commerciaux du centre-ville : le Complexe Desjardins, le Centre Eaton, les Cours Mont-Royal, la Place Montréal Trust, les Promenades Cathédrales et la Place Ville-Marie ! Outre ces différents complexes, tous accessibles via la rue Sainte-Catherine, il relie également certains grands complexes et tours à bureaux du centre-ville, notamment avec le Quartier International avec les Galeries du Palais et le Centre de Commerce Mondial.

Au sein de ce labyrinthe de galeries marchandes, près de 1700 boutiques, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour être griffé de la tête aux pieds !

Mais c’est également plus de 200 restaurants qui sont abrités dans le Montréal souterrain : on pense notamment au Time Out Market avec ses différents comptoirs qui regroupent les meilleurs restaurants de la ville, au CathCart avec son étonnant espace intérieur/extérieur ou encore au Marché Artisans à l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, relié à la gare Centrale de Montréal !

De la culture et de l’art au bout du tunnel

 

Le Montréal souterrain ne relie pas que les galeries marchandes et les tours à bureaux, il est également connecté aux différentes places emblématiques des arts et du divertissement du centre-ville ! Notamment avec la Place des Arts mais aussi le Musée d’art contemporain de Montréal et depuis la création du Festival Art Souterrain, c’est tout le réseau souterrain qui est un véritable musée d’art public !

Vous pouvez également rejoindre le Musée Grévin via le Centre Eaton de Montréal et rappelons que le réseau souterrain est connecté à 7 stations de métro (Peel, McGill, Bonaventure, Lucien L’Allier, Square Victoria OACI, Place d’Armes et Places des Arts), vous donnant ainsi accès à l’ensemble du centre-ville et rejoindre facilement d’autres lieux culturels comme le Musée McCord ou le Musée des beaux-arts de Montréal !

 

 

 Source : Archives de Radio-Canada, « Le Montréal souterrain, c’est quoi ? », 4 décembre 2017