• 19/03/2021

Une saison culturelle foisonnante

2 minutes

Montreal centre-ville

Montreal centre-ville

  • © MAC Kelly-Jazvac
Au moment de mettre l’article sous presse, les musées du centre-ville ont rouvert leurs portes, cherchant tous à offrir, aux visiteurs et aux spectateurs, une programmation riche et variée.

Musée d’art contemporain de Montréal

Au Musée d’art contemporain (MAC), les commissaires de La machine qui enseignait des airs aux oiseaux, Mark Lanctôt et François LeTourneux, expliquent que l’expo, présentée jusqu’en avril, s’est organisée autour «d’un intérêt pour l’inscription du langage dans les corps, les gestes et la matière» et rassemble plus d’une trentaine d’artistes et d’intervenants de Montréal et des environs. Les dates de programmation de l’installation vidéo à trois canaux Vertigo Sea, de John Akomfrah, ainsi que de l’exposition Des horizons d’attente, mettant de l’avant des œuvres récemment acquises par le MAC, seront possiblement prolongées.

MuséeMcCord

Le Musée McCord reprendra sa grande expo sur Christian Dior, laquelle explore le génie derrière des créations spectaculaires qui ont relancé la haute couture parisienne après la dévastation de la Seconde Guerre mondiale. Nous vous suggérons de mettre à votre agenda les dates du 24 mars et du 5 mai: vous pourrez assister gratuitement via Zoom aux rencontres de la série «Échanges urbains» afin de débattre de thèmes concrets en lien avec l’urbanisme et la ville. Réservez également votre place si vous souhaitez voir en ligne, les 17 mars et 21 avril, deux épisodes de la série «Les découvertes du McCord» au cours desquels les experts du Musée dévoilent des projets de recherches qui les passionnent.

Dior Musée McCord Museum - Marilyn Aitken

Musée des beaux-arts de Montréal

Dès sa réouverture, et certainement jusqu’en mai, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présentera Riopelle: à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones. Cette exposition d’envergure explore, à travers 150 œuvres, artefacts et documents d’archives, l’intérêt de Jean Paul Riopelle pour la nordicité et l’autochtonie. Au printemps, le MBAM mettra également à l’honneur deux artistes mont­réalais contemporains: Yann Pocreau, qui s’est intéressé à la cosmologie dans ses récentes explorations photographiques, et Caroline Monnet, dont le travail expose avec sensibilité la précarité des communautés autochtones vivant au Canada.

MBAM Riopelle - JF Brière

La Place des Arts en ligne

En attendant de pouvoir accueillir des spectateurs, la Place des Arts propose par le biais de sa plateforme de diffusion des contenus tels que des spectacles, des événements et des entretiens. Vous trouverez également sur la plateforme les deux œuvres virtuelles créées spécialement pour la mosaïque d’écrans de la Place des Arts par Frances McKenzie et Milutin Gubash. Il sera possible de visionner virtuellement les œuvres tout le printemps et en personne quand les consignes de la Santé publique le permettront.

Place des Arts - Caroline Bergeron