Une virée dans le Montréal souterrain… ou la découverte de bien beaux trésors !

4 minutes

Stéphane Deslauriers

Une virée dans le Montréal souterrain
Ça y est ! La saison automnale s’installe et l’envie de passer vos journées à magasiner dans les centres commerciaux, à l’abri des intempéries, fera probablement partie de vos activités de prédilection le week-end. Afin de vous faire découvrir une manière plus originale de faire vos emplettes au centre-ville, j’ai effectué une virée pas mal le fun dans les dédales du Montréal souterrain, ou ce que l’on nomme le réseau piétonnier souterrain Montréal (RÉSO)

Situé au cœur de la métropole, avec certaines sections localisées en plein centre-ville, ce réseau piétonnier relie les stations de métro à de nombreux centres commerciaux, et ce, sur près de 32 kilomètres. Très amusant à parcourir, cet itinéraire est particulièrement tripant pour flâner avec quelques amis, courir les boutiques avec votre partenaire ou simplement manger seul de la pluie ou du froid intense.

 N’ayez surtout pas peur d’y déambuler, car les indications sont claires pour passer d’une section du parcours à une autre.

 Je vous invite donc à me suivre dans cette petite aventure qui vous donnera assurément le goût de découvrir le Montréal souterrain !

Le complexe Desjardins : le point de départ parfait de ma virée !

 Avec sa superficie totale de 4 millions de pieds carrés, le complexe Desjardins est l’immeuble le plus spacieux à Montréal. Au même endroit, vous y trouverez un grand hôtel de prestige — le DoubleTree by Hilton — trois tours de bureaux, 110 boutiques et restaurants, et l’une des plus belles galeries alimentaires du centre-ville.

 Tout ça est bien impressionnant, mais si vous êtes des adeptes de la simplicité, volontaire ou pas, la très grande place publique située au cœur du complexe vaut vraiment le coup d’œil à elle seule. Ludique et fonctionnelle à la fois, et superbement modernisée, vous pouvez relaxer en vous prélassant sur les nombreuses chaises installées tout près de la fontaine qui projette son eau jusqu’au plafond du complexe.

 Pour prendre une pause agréable, manger un lunch avec un partenaire d’affaires ou simplement pour revoir un ami que vous aviez perdu de vue, la place publique du Complexe Desjardins est un arrêt incontournable du Montréal souterrain.

Une fresque réalisée par Frédéric Back qui relate l’histoire de la musique à Montréal

 Ensuite, je me suis rendu jusqu’à l’entrée du métro Place-des-Arts pour y admirer une fresque réalisée en 1966 par l’artiste québécois de renom Frédéric Back. Oui, celui-là même qui a remporté l’Oscar du « meilleur film d’animation » en 1987 pour L’homme qui plantait des arbres !

 La fresque de Back raconte l’histoire de la musique à Montréal, en commençant par le premier concert donné sur l’île en 1535 et en passant par des personnages célèbres comme Guillaume Couture, Calixa Lavallée et Emma Lajeunesse, alias La grande Albani.

 Voilà un passage incontournable de votre parcours !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brighton Ben (@bltreview)

Un délicieux gâteau aux carottes livré par une machine distributrice à la place Montréal Trust

 Après avoir admiré l’œuvre de Frédéric Back au métro Place-des-Arts, je me suis dirigé vers la place Montréal Trust. Mes espions m’avaient recommandé de déguster un délicieux morceau de gâteau livré par une machine distributrice, nommée Carlo’s Bakery, et cuisiné par un pâtissier qui a participé à la populaire série américaine Cake Boss.

Ce fut un vrai jeu d’enfant pour commander. J’ai donc sélectionné un morceau de gâteau aux carottes. Vous vous demandez si j’ai aimé ça ? Ces gâteaux concoctés à Hoboken dans l’État du New Jersey sont excellents, mais très (trop?) copieux !

Les bagels vous appellent ? La Fabrique de bagels de Montréal n’attend que vous !

 Situé dans le Carrefour Industrielle Alliance, je me suis ensuite arrêté à La Fabrique de bagels de Montréal. Je n’ai pu résister à la tentation d’acheter six vrais bons bagels, fabriqués sur place, aux saveurs de blé entier, romarin et noix de coco. Ce n’est pas anodin si j’ai utilisé l’expression « vrais bons » parce que oui, ils sont franchement succulents ! Un peu de chocolat aux noisettes sur celui aux noix de coco et je vous assure que vos papilles gustatives seront satisfaites !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Fabrique de Bagel (@lfdbm)

Des Barbies et des bonbons-hommages à Harry Potter aux Cours Mont-Royal

 J’ai poursuivi ma promenade en passant par Les Cours Mont-Royal et en effectuant un court arrêt pour admirer les bonbons de Carré Confiseries. Un rêve pour les enfants, mais aussi pour les fans d’Harry Potter, car ce magasin familial propose des bonbons à l’effigie de tous ces personnages de Poudlard. 

 Mais ce qui a vraiment motivé mon passage aux Cours Mont-Royal est l’exposition gratuite consacrée à l’une des poupées les plus adulées de tous les temps : Barbie. L’Expo Barbie présente plus de 1000 figurines, dont certains modèles uniques, inspirés de vedettes hollywoodiennes ou habillés par de grands courtiers internationaux.

Cette exposition gratuite ravira petits et grands, et ce, même si vous n’êtes pas fans de la poupée mythique. À voir !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbie Expo (@barbieexpo)

Une pause salutaire au Cathcart

 Je sais, vous en avez entendu beaucoup parler, mais je vais ajouter mon grain de sel à ce concert d’éloges que reçoit le Cathcart. Situé tout près du métro Bonaventure, cet immense lieu de vie de 3252 mètres carrés, incluant un grand jardin inondé de lumière grâce à ce superbe pavillon de verre surplombant l’endroit, est un « must see » absolu ! Que ce soit pour siroter un bon café ou un verre en fin de journée, le Cathcart est l’un de mes gros coups de cœur !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Cathcart (@lecathcart)

Adeptes du patinage, l’Atrium Le 1000 vous remplira de bonheur… été comme hiver !

 Enfin, j’ai conclu ma virée à l’Atrium du 1000 de La Gauchetière. Étant un assez bon fan de sports hivernaux, j’avais envie d’observer tous ces joyaux patineurs y aller de leurs meilleures glisses sur cette glace ouverte à l’année, été comme hiver.

 Coiffé par une immense coupole de verre qui laisse passer les chauds rayons du soleil, l’Atrium Le 1000 est localisé au rez-de-chaussée du plus haut édifice du centre-ville. Inaugurée en 1992, la patinoire est un véritable propagateur de bonheur pour les familles, les étudiants et les touristes. La patinoire est ouverte à 11h30 du mercredi au dimanche et jusqu’à 21h le samedi. L’accès à la patinoire et la location des patins vous coûteront 18$.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cathy Dansereau (@catdee9)

Alors voilà, par cette sympathique petite virée, j’espère vous avoir donné envie de plonger dans les « abysses » du centre-ville de Montréal. Vous pourriez y passer un excellent moment et y découvrir de bien beaux trésors !