• 09/09/2021

Jenna Smith, directrice générale d’Innovation Jeunes

2 minutes

Emilie Vallières

Emilie Vallières

Jenna Smith
  • © Adam Morgan
Jenna Smith se consacre aux communautés vulnérables du centre-ville, en favorisant une approche humaine et holistique.

À quelle réalité les jeunes que vous aidez font-ils face?

En milieu urbain, la forme de pauvreté la plus percutante que les jeunes vivent, c’est la pauvreté sociale. On trouve des milieux densément peuplés où il y a pourtant un manque criant de vie communautaire, de vie de quartier. Quel paradoxe! On parle aussi de pauvreté économique et de pauvreté scolaire. Dans ces milieux, des personnes très riches côtoient des personnes très pauvres. Et il y a les barrières linguistiques, en raison du grand nombre de nouveaux arrivants. Mais, à mon avis, le besoin le plus important à combler, c’est la lutte contre l’isolement social. Si on s’attaque d’abord à cet isolement-là, le reste va suivre.

Parlez-nous de la particularité du centre-ville.

 Quand on pense au centre-ville de Montréal, on pense à l’effervescence, au monde des affaires, aux activités culturelles. Un côté méconnu du centre-ville le rend cependant unique en Amérique du Nord: il est très résidentiel. La population du centre-ville est importante, et beaucoup sont en situation de vulnérabilité. Ces personnes qui, dans bien des cas, habitent le centre-ville depuis des décennies ont énormément à donner à leur quartier. Elles ne sont pas un fardeau, mais un cadeau à la société, et il faut s’en rendre compte.

Vous êtes diplômée en théologie. De quelle manière vos connaissances dans ce domaine influencent-elles votre approche?

Grâce à mon cheminement en théologie, je cherche à comprendre le monde d’une façon plus complexe. Je pense qu’on ne peut pas aborder les choses uniquement d’un point de vue politique. Nous sommes des êtres de croyances, de valeurs et de spiritualité, tout comme la société qui nous entoure.

«Ces personnes qui, dans bien des cas, habitent le centre-ville depuis des décennies ont énormément à donner à leur quartier.»

– Jenna Smith

Autres articles qui pourraient vous intéresser