• 08/09/2021

Les ambassadeurs du centre-ville

2 minutes

Ariane Mimeault

Ariane Mimeault

Un centre-ville dynamique, animé et agréable, c’est aussi un centre-ville harmonieux et habité. Ainsi, il est important d’assurer une saine cohabitation sociale entre les populations qui s’y côtoient. Inspirée par les initiatives de confrères locaux et internationaux, Montréal centre-ville a mis sur pied une brigade d’ambassadeurs affectée au maintien de l’harmonie sur son territoire.

Des modèles d’ici et d’ailleurs

Adoptée par de nombreuses métropoles partout dans le monde, la formule des ambassadeurs de rue, ou agents d’accueil, contribue à instaurer un climat plus convivial et sécuritaire dans les quartiers centraux.

Ces intervenants multidisciplinaires agissent en première ligne, autant auprès des commerçants et des visiteurs que des personnes en situation d’itinérance ou de marginalité.

À Boston par exemple, le Downtown Boston Business Improvement District a créé une brigade d’ambassadeurs baptisée BID Ambassadors, qui nettoie le centre-ville, prête assistance à la population locale et renseigne les touristes.

À Salt Lake City, la Downtown Alliance a constitué une équipe d’ambassadeurs de rue, The Downtown Street Ambassadors, chargée d’aider les commerçants aux prises avec des éléments perturbateurs, d’assister les populations vulnérables dans leurs démarches, d’informer les visiteurs et de promouvoir la sécurité publique.

À Paris et à Londres, des bénévoles regroupés sous l’appellation Volontaires de tourisme  et Team London accueillent et orientent les touristes lors d’évènements spéciaux.

Plus près d’ici, la SDC Village Montréal a lancé, en janvier dernier, un projet pilote d’agents d’accueil qui épaulent les commerçants lorsqu’une situation problématique se présente, et qui veillent à la propreté, à la sécurité et à la cohésion sociale du quartier. Ils arpentent les rues du Village en duo, de 9 h à 21 h, tous les jours.

Volontaires de tourisme - Notre-Dame de Paris
Volontaires de tourisme, Notre-Dame de Paris / ©CRT PARIS IDF_HELSLY

La pandémie, un facteur accélérant

Le contexte pandémique n’est pas étranger à l’implantation d’une brigade d’accueil au centre-ville. En raison d’une augmentation de la population en situation d’itinérance ou de marginalité, il était devenu impératif de déployer des ressources pour faciliter la cohabitation.

Or, comme il n’était pas question de déplacer les personnes marginalisées, mais plutôt d’entamer le dialogue avec elles, la solution des agents d’accueil s’est imposée.

«L’objectif, ce serait d’arriver à mettre en place de nouvelles pratiques qui transformeront les relations conflictuelles en partenariat.»

– Cristina D’Arienzo, directrice des opérations chez Montréal centre-ville

Cristina D’Arienzo, directrice des opérations chez Montréal centre-ville
Cristina D’Arienzo, directrice des opérations chez Montréal centre-ville / ©Thierry Du Bois
Maude et Charles, agents d’accueil SDC Village
Maude et Charles, agents d’accueil SDC Village

La brigade Montréal centre-ville

Dix ambassadeurs, recrutés auprès d’une agence de sécurité et formés par des organismes du milieu, composent la brigade du centre-ville.

En apportant une assistance immédiate autant aux commerçants qu’aux personnes en détresse physique ou psychologique, ils contribuent à renforcer le sentiment de sécurité et créent des liens avec les autres intervenants de l’écosystème (travailleurs de rue, médiateurs et policiers) qui ne peuvent pas toujours répondre aux appels d’urgence. De cette façon, ils ne dédoublent pas les services déjà offerts, ils les complètent.

Donner des indications aux visiteurs et veiller au bon déroulement des mesures sanitaires font également partie de leur mission.

Trois équipes de deux agents sillonnent les rues du cœur de la ville, 7 jours sur 7, de 8 h à 21 h. Ils se déplacent à pied ou en vélo BIXI. Ils sont facilement identifiables grâce à leur uniforme bourgogne, une couleur choisie pour son côté rassurant.

Ce projet pilote est réalisé en partenariat avec le YMCA Centre-ville et le poste de quartier du SPVM.