McGill College, l’avenue réinventée

2 minutes

Montreal centre-ville

Montréal Centre Ville - Espace affaires
À l’automne 2019, la Ville de Montréal a lancé un concours international de design urbain pluridisciplinaire pour l’aménagement de la place de l’avenue McGill College. Cette place est créée par la piétonnisation de l’avenue McGill College sur l’ensemble de son emprise composée de quatre tronçons, depuis la rue CathCart jusqu’à la rue Sherbrooke Ouest.

Repenser l’ensemble de la place de l’avenue McGill College

 

Le concours visait à choisir un concept d’aménagement qui permettrait de repenser l’ensemble de la place de l’avenue McGill College tout en prenant en compte les défis posés par le projet. Au terme du concours, un jury a sélectionné et recommandé un lauréat qui s’est vu attribué la réalisation du projet.

Quatre projet ont été retenus :

Et Sillon…dans les salons quatre saisons par civiliti+ Mandaworks et SNC Lavalin, en collaboration avec Lasalle-NHC, UDO Design, Biodiversité Conseil, Lamontagne Consultants et EVOQ

Le grand verger par Daoust Lestage architecture en collaboration avec WSP

L’échantillon Montréal – Sampling Montreal par NOS Architectes en collaboration avec WAA Montréal, VINCI Consultants, NCK, Friche Atelier et Atomic3

L’avenue des rencontres – Tio’tia:ke Montréal par Lemay par LemayLAB en collaboration avec EXP

Et Sillon… dans les salons quatre saisons

 

À la suite du dépôt de chacune des prestations, les finalistes ont présenté leur concept auprès du jury en juin dernier. C’est le projet « Et Sillon…dans les salons quatre saisons » présenté par civiliti + Mandaworks et SNC Lavalin, en collaboration avec Lasalle-NHC, UDO Design, Biodiversité Conseil, Lamontagne Consultants et EVOQ Canada/Suède qui a remporté le concours !

Le concept proposé est celui qui a le mieux répondu aux objectifs de verdissement, de réduction des îlots de chaleur et de résilience des plantations de l’avenue tels que spécifié dans le programme du concours. La proposition de déployer une diversité végétale pour favoriser les écosystèmes et constituer un paysage diversifié qui permette une régénération du sol et un enrichissement de la biodiversité a retenu l’attention du jury.

Les travaux débuteront à l’automne 2021.