• 09/09/2021

Ruth Fischer, Vice-présidente et directrice générale pour le Québec chez CBRE

2 minutes

Emilie Vallières

Emilie Vallières

Ruth Fischer
  • © Michele Crockett
Ruth Fischer a des racines hongroises et vénézuéliennes. Son ouverture sur le monde sied parfaitement à son rôle de leader.

Vous êtes la première femme à occuper ce poste chez CBRE. Qu’est-ce qu’une vision féminine apporte au domaine de l’immobilier?

De plus en plus de femmes viennent chez CBRE pour obtenir leur permis de courtière immobilière. D’après moi, les femmes ont une vision fortement axée sur les besoins du client, auxquels elles répondent en dépassant leurs attentes. Elles ont incontestablement leur place dans le milieu de l’immobilier.

À quand remonte votre passion pour la planification urbaine?

J’ai passé une partie de ma jeunesse dans une des premières banlieues d’Amérique du Nord: Shaker Heights, en Ohio. Dans le milieu diversifié où nous vivions, l’excellence devait être accessible à tous. Dès le début, on y a implanté des infrastructures de transport en commun, qui ont grandement contribué à l’essor de la communauté. Après mes études universitaires, j’ai travaillé à Boston en urbanisme. J’ai ensuite vécu en Angleterre, où j’ai œuvré dans le domaine du développement économique, avant de venir m’établir au Canada. Mon parcours m’a permis de m’imprégner du dynamisme de plusieurs centres urbains.

Selon vous, comment l’immobilier participe-t-il à la vitalité d’une communauté ?

L’immobilier est souvent perçu comme quelque chose de très aride. On le réduit aux bureaux, aux édifices, aux résidences… Pourtant, c’est à partir de l’immobilier que démarre l’expérience de la vie urbaine. On marche dans les rues du centre-ville et on remarque que l’esthétique des édifices, qui abritent des milieux de vie, permet de personnaliser un quartier. L’immobilier, c’est le cœur d’une communauté.

«On marche dans les rues du centre-ville et on remarque que l’esthétique des édifices, qui abritent des milieux de vie, permet de personnaliser un quartier. L’immobilier, c’est le cœur d’une communauté.»

– Ruth Fischer

Autres articles qui pourraient vous intéresser