Tony Sawaya, propriétaire du Salon O Coiffure & Spa

1 minutes

Ariane Mimeault

Montréal Centre Ville - Espace affaires

Portrait

« Je viens d’une famille du domaine de la beauté. Ma mère, Laure, est esthéticienne, ma sœur Zeina aussi. Moi, je suis coiffeur de métier et nous avons commencé notre aventure grâce à ma mère, qui était monoparentale.

Notre entreprise familiale a démarré sous son règne, quand elle a loué un local d’esthétique au magasin Ogilvy, puis un deuxième, où ma sœur travaillait avec elle. C’est là que j’ai débuté comme coiffeur.

Nous demeurons au centre-ville de Montréal tous les trois. Montréal, c’est notre maison, on est venu d’un pays de guerre, et ma mère l’a choisie pour nous. On vit à une rue ou deux de distance, on est tellement proche ! Oui, on travaille chaque jour ensemble, mais on soupe peut-être trois ou quatre fois par semaine ensemble aussi! Ce n’est pas juste une affaire de travail !

Nous avons pris possession du salon au quatrième étage du magasin Ogilvy en 2007.

On a changé le look, on y a fait de grands investissements, mais on est aussi revenu à la base : offrir un bon service et être toujours présent pour notre fidèle clientèle. On a été capable d’avoir une belle croissance.

Malgré la crise économique, on s’est bâti une équipe d’une vingtaine d’employés. Puis il y a eu la vente d’Ogilvy à Holt Renfrew.

Après la transition, pas beaucoup de clientèle montait au quatrième étage. Nous avions un peu de pression pour décider de notre prochaine étape, car nous avions la responsabilité de vingt employés, et notre équipe, c’est aussi la famille.

Nous avons alors décidé de déménager sur la rue Drummond. De là, nous avons été capables de nous réinventer.

Aujourd’hui, nous avons une clientèle fidèle et un beau réseau au centre-ville. La famille s’agrandit ! »

Tony Sawaya
Tony Sawaya