• © Paul Signac (1863-1935), Juan-les-Pins. Soir (première version), 1914, huile sur toile. Collection particulière. Photo Maurice Aeschimann, Genève

Paris au temps du postimpressionnisme

  • Mardi, 1 septembre, 2020
  • au
  • Dimanche, 15 novembre, 2020

Jusqu’au 15 novembre, le Musée des beaux-arts de Montréal accueille la toute première grande exposition canadienne consacrée au postimpressionnisme : Paris au temps du Postimpressionnisme : Signac et les indépendants. Ce sont plus de 500 œuvres tirées d’une collection privée exceptionnelle – certaines présentées pour la première fois au Canada – qui permettent de découvrir le travail des artistes dits Indépendants du Paris de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle.

Paul Signac, l’artiste qui a cofondé le Salon des Indépendants, est au cœur de cette exposition. Son style – parfois appelé le « pointillisme » – est reconnaissable entre tous : il appose sur la toile des petites touches de couleurs pures qui, de loin, se mélangent dans l’œil pour créer une autre couleur. D’autres grands noms de la peinture y sont exposés comme des impressionnistes (Monet et Morisot) aux fauves (Dufy, Friesz, Marquet), des symbolistes (Gauguin, Redon), des nabis (Bonnard, Denis, Lacombe, Sérusier, Ranson, Vallotton), des néo-impressionnistes (Cross, Luce, Pissarro, Seurat, Van Rysselberghe) et autres témoins de la vie parisienne (Anquetin, Degas, Ibels, Lautrec, Picasso, Steinlen).